LYON

Si vous regardez la carte, vous voyez que Lyon n’est pas près de Nice de tout. Pourquoi alors visiter une ville si loin si j’avais seulement deux jours de repos ?

Je voulais aller voir une amie à moi, qui habitait à Lyon parce qu’elle y faisait son Erasmus en printemps. Elle restait jusqu’à fin septembre parce qu’elle est tombée amoureuse. Une belle histoire.

Du coup je profitais de mes connexions pour trouver un matelas où dormir et je cherchais deux trajets sur BlaBlaCar, vu que le TGV est trop cher pour mon salaire de stagiaire et tout autre moyen de transport est trop lent pour un voyage d’un week-end.

Juste avant de partir je me suis rendue compte qu’il y avait les journées européennes du patrimoine, ce qui me permettrait d’entrer dans tous les lieux historiquement signifiants sans devoir rien payer.

Jusqu’à maintenant j’hésite si la basilique ou l’hôtel de ville me plaisait plus. Mais regardez et décidez vous-mêmes…

La Basilique Notre Dame de Fourvière :

L’Hôtel de Ville de Lyon :

Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y avait rien que je préférais à ma tarte praline :

Aux noix et bien sucrée, elle était le choix évident pour ma pause-café de l’après-midi, samedi et dimanche.